Première de Fawn à Joigny

Un danseur sous une lumière bleuté

La première de Fawn à la salle Claude Debussy de Joigny

Le 20 janvier a eu lieu à Joigny la première du ballet FAWN à la salle Claude Debussy. Après avoir interviewé son chorégraphe Amar lors de notre journal d’informations locales du vendredi 19 janvier, l’équipe de la Télé de l’Yonne à pu assister à cette première hors du commun

FAWN, un ballet haut en couleur

Fawn est un ballet pour 3 danseurs chorégraphié par l’artiste AMAR. Accompagné de ses deux danseurs Marvin « lexorcis » et Bruno  Pop, Amar nous fait rentrer dans l’univers queer de son ballet.

Réécriture de l’Après-Midi d’un Faune de Nijinsky, la création nous emporte dans le New York des années 1980. Les trois danseurs évoluent sur une scène vide, explorant leur vulnérabilité, leur sensibilité et explorant l’amour doux et parfois violent.

Fawn réuni la vidéo, réalisée par le plasticien Daniel S, la musique composée par Jef guillon et la danse. Tous ces éléments se mêlent avec divers costumes, des maquillages audacieux et un jeu de lumière.

AMAR, de la pride à fawn

Amar est un auteur – interprète, performer et producteur parisien. Il a co – organisé en 2023 la toute première édition de la Pride à Joigny, qui a réuni plus de 300 personnes ainsi que l’association « joigny en pride » qui oeuvre pour la visibilité des personnes de la communauté LGBTQIA+ en milieu rural.

Il est également à l’origine de deux albums, dont un qui comporte le titre « Ready to Dance » qui signe la bande originale du film « la première marche », qui retrace la première marche des fiertés organisée en banlieue.

Joigny, un grand pas en avant

Étant une commune rurale, Joigny était peu habituée aux évènements de ce genre. Après une première marche de fiertés qui a été une véritable réussite, Joigny fait un nouveau pas en direction de la communauté LGBTQIA +. En effet, Nicolas Soret, maire de la ville se dit enchanté que la municipalité ai directement approuvé le projet. De plus, les protagonistes de ce ballet se sont rencontré à Joigny, ce qui ancre d’autant plus ce beau projet dans cette ville.

Un pari réussi

Malgré le sujet de ce ballet qui est parfois compliqué à intégrer en zone rural, la première de Fawn a été accueilli avec beaucoup de joie et de fierté. Amar et son équipe ont réussi à vendre toutes les places de la salle Claude Debussy, ce qui représente 250 personnes. Tous les retours sont positifs et les joviniens sont repartis des étoiles plein les yeux.

Partagez :

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer !
lines.png
RECHERCHER
lines.png
Nos partenaires
lines.png